Giboulés de Mars

Les giboulées de mars ont quelque peu retardé nos travaux dans les vignes  , mais dans les barriques les vins poursuivent leur lente évolution . Nous avons commencé à goûter les 2006 de façon plus précise et la qualité du millésime se précise . La couleur est trés belle , sombre et profonde à souhait . Les arômes toujours de fruits mûrs sont adoucis par des notes florales . Quant à la structure en bouche , il est encore tôt pour bien l’appréhender mais nos différentes sélections parcellaires révélent les mêmes différences que les millésimes précédents , un lot est toujours plus structuré , plus charnu que l’autre . Mais sur 2006 , les vins issus des presses sont particuliérement interessants .

Sur un autre registre , nous poursuivons nos échanges , rencontres et débats ….il en faut ….avec nos amis vignerons d’ici ou d’ailleurs avec notamment la préparation de la rencontre Vignerons d’Europe lors du salon du goût organisé par Slow food à Montpellier . L’important , c’est le respect de nos sols , de nos vins mais aussi des consommateurs , la transparence et la vérité de l’information sont des incontournables à notre sens ; En effet , certes le consommateur choisit son vin en fonction de multiples critéres mais il doit avoir l’information juste (!) .

D’ailleurs , quels sont les premiers facteurs qui vous font choisir tel vin plutôt que tel autre ??? Nous aurons l’occasion d’en discuter de vive voix avec nos amis de Coulommiers ou de Chantilly puisque nous y serons présents le weekend prochain . Alors si vous êtes dans ces régions , venez nous voir , nous dégusterons nos derniéres cuvées .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *