Le retour du beau temps

Durant le mois de Juin capricieux, nous avons été occupé par divers travaux dans le chai et le local de stockage.
Quand la météo est redevenue clémente , nous avons pu semé un peu de maîs (10 ha) dans la plaine près du Dousset.


Après plusieurs semaines de pluie, le début de l’été marque le retour du soleil. Le décavaillonage (suppression des adventices entre les pieds de vigne) a été réalisé en plusieurs fois, à cause de l’engorgement des sols en eau.
Notre volonté de développer une flore importante entre les rangs de vigne, de créer un éco-système performant ainisi que  les conditions climatiques ont limité nos actions.
Aujourd’hui la vigne est relevée jusqu’au 2ème niveau, le 2ème épamprage sur le cep est terminé.
Nous avons du, cette année, passer le girobroyeur entre les rangs car la végétation semée (orge et féverole) ainsi que les différentes plantes présentes sur notre vignoble avaient atteint une taille trop importante, accentuant le risque de mildiou.
Cette année encore la pression mildiou est exceptionnellement forte et malgré notre vigilance on peut estimer entre 5 et 10% les pertes sur grappes.
Nous avons effectué plusieurs traitements à base de cuivre (en poudrage CCD et en pulvérisation bouille bordelaise) ainsi que des tisanes d’orties et de prèle.

L’année prochaine on se lance dans la culture de la vigne en bio-dynamie car les premiers essais sont encourageants et les exemples de réussites sont de plus en plus nombreux (www.biodyvin.com). Aussi, nous sommes soucieux de préserver la qualité de notre environnement, la richesse de la flore. L’impact des herbicides, pesticides et autres engrais chimiques sur notre santé n’est plus à démontrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *