Mai et Juin au Domaine les Riquets

Les mois de mai-juin sont caractéristiques de la transition entre le printemps et l’été. La majorité des plantes et celle qui nous intéresse en premier lieu « la vigne » sont dans leur période de croissance maximale.

Nous avons profité de cette période pour réaliser les deux préparations biodynamiques complémentaires.

La 500 Préparée a été appliquée en premier par un temps un peu couvert entre 18 et 19h sur le sol et les feuilles. Ensuite, la préparation de silice 501 environ un mois plus tard à l’aube entre 7 et 8h du matin.

Les modalités d’application de ces préparations sont assez contraignantes car à l’heure actuelle nous effectuons nous-même les dynamisations. Cependant, il s’agit pour nous de moments privilégiés en particulier à l’aube pour écouter et observer la nature et l’environnement. On saisit mieux les rythmes de la vie (inspiration et expiration) et  le choix des heures pour l’application des préparations et des soins à apporter aux plantes.

dynamisation-500P             dynamisationvigne-500P

 

La dynamisation de 40 L d’eau de pluie avec la préparation 500 Préparée pendant une heure exactement à une Température de 30°C.

Pulvérisation de la préparation 500 Préparée sous forme de grosses gouttes sur une parcelle de jeunes vignes peu poussante.

Les conditions météorologiques locales (Températures autour de 25°C et hygrométrie élevée + de 50%) ont permit une croissance fulgurante de la vigne et des herbes sous et entre les rangs. Le mois de mai a été très riche en travaux.

Nous avons du combattre en premier lieu les adventices et réduire la flore auxiliaire à une hauteur raisonnable pour limiter les phénomènes d’échelle à mildiou et l’humidité ambiante autour de chaque cep de vigne.Pour ce faire le giro broyeur équipé de lames sur les côtés nous a permit de « dégrossir » et d’aérer la végétation autour des ceps de vigne. Ensuite, nous avons utilisé une épampreuse mécanique qui a une double utilisation : elle permet de supprimer la végétation sous le rang et à la fois de supprimer une bonne partie des pampres (75% environ) présents sur le cep de vigne.

 

Une fois ce travail effectué, nous avons pu nous rendre dans les différentes parcelles de vignes pour finir l’épamprage sur le cep et dans le même temps nous avons réalisé l’épamprage de la tête du cep de vigne. Lors de cette opération nous enlevons en priorité les rameaux qui poussent en double, les rameaux non fructifères qui entraînent un entassement de la végétation. Le but de notre travail est de permettre une meilleure aération des grappes, une meilleure prophylaxie pour limiter au maximum le risque de contamination par le mildiou.

Dès le début du mois de Juin, la vigne est entrée dans le stade la floraison. Il s’agit de la période la plus sensible pour la vigne. On se souvient que l’an dernier les fortes précipitations lors de la floraison ont été la cause d’un taux de coulure et de millerandage bien au dessus de la moyenne. L’attention est portée sur l’aération et surtout sur la protection du feuillage et des grappes par l’application de cuivre à doses homéopathiques. Nous commençons les premiers traitements à base de cuivre avec des doses infimes pour augmenter petit à petit ces doses. Il a été prouvé l’impact positif de l’augmentation progressive des doses de cuivre dans la lutte contre le mildiou.

Le mois de Mai est marqué chaque année par l’organisation d’une journée de découverte ou de redécouverte de nos vins et de nos dernières cuvées.

lesfilsduvent 

Dimanche 31 Mai un programme chargé attendait les 120 personnes présentes. Après une dégustation très complète des différents millésimes, nous avons entamé sous un soleil très présent une visite du sentier botanique et du vignoble accompagné par le groupe de musique « les fils du vent ». La journée s’est terminée en musique au milieu des vignes par un barbecue avec de nombreux plats cuisinés autour d’un ou plusieurs verres de vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *