Le temps magique des vendanges

Les raisins sont presque prêts à la récolte et l’on se prend à rêver du vin…… Les regards sont sérieux, toute l’attention est mise pour cette récolte. C’est l’aboutissement d’une année culturale avec son climat particulier, ce qu’on a expérimenté, ce qu’on a pas pu mettre en œuvre…mais toujours centré vers l’objectif d’une plus belle expression du terroir.

 

Cela commence bien avant les vendanges, vers la fin août, nous commençons à arpenter les vignes, à goûter, à picorer les grains de raisin, à discuter, goûter les jus . ….

 

                vendange2010-degustation-des-jus-copie-1.png

Ainsi les raisins et les jus dechaque parcelle sont goutés

  vendange2010-analyse-des-sucres

On mesure la richesse en sucre mais ce qui compte, c’est le goût du raisin !

Puis la décision de la date est prise et on appelle l’équipe …..

Une équipe renouvellée, cette année, des jeunes …là c’est la pause !

vendange2010-vendangeurs.png

 

 vendange2010-raisins Charlotte est appliquée et Jonathan de l’autre côté du rang est à genoux devant la vigne ou devant Charlotte? On manipule le raisin avec précaution, on enlève les grains flétris ou pourris mais cette année la qualité est superbe.
vendange2010-raisins1.png Ici, c’est le Sauvignon sur la parcelle de Jenicot, une parcelle autrefois vigoureuse quand nous l’avons achetée mais qui commence à se calmer. Nous y avons semé des céréales entre les rangs. C’est notre troisiéme récolte et cette année enfin le raisin était différent, plus homogéne et plus aromatique.

vendange2010-ramassage-des-cagettes.png

Puis les caisses sont ramassées aussitôt le raisin coupé pour garder la fraîcheur . Elles sont rassemblées dans le chai pour la pressée.

vendange2010-cagettes-avant-pressurage.png

 

vendange2010-cagettes-dans-le-pressoir.png

 

Les grappes entiéres et intactes sont déposées dans la cage hermétique du pressoir pneumatique, pas de choc ou de brutalité, il faut éviter l’oxydation et la trituration. La pressée est la plus lente possible sans rebéchage (c’est-à-dire sans presser et represser), on goute les jus au fur et à mesure afin de séparer les qualités et aussi pour le plaisir de réver au vin que cela donnera !

vendange2010-cagettes-degustation-des-jus-de-presse.png

A la fin de la pressée, les raisins ont libéré leur jus, ne reste que la rafle, les peaux et pépins  qui seront sortis et collectés par le distillateur.

vendange2010-raisins-apres-la-presse.png

 

 

 

vendange2010-raisins-rouge-selection-grain-par-grain.png      vendange2010-raisins-rouge-selection-grain-par-gra-copie-1.png

La récolte d’une partie de la parcelle La Muguette pour une cuvée particuliére… des raisins ramassés à la tombée du jour, triés à la parcelle (

on enlève les grains secs ou petits et verts) et retriés après l’éraflage … Tout est dans la qualité du  raisin on le sait, pas seulement un raisin sain mais aussi concentré, avec du gout, du fruit, de la profondeur, de la précision … pas juste sucré ….

vendange2010-raisins-rouge-degustation-des-jus

Et on goute encore , là le jus du malbec , une explosion de fruit ….irrésistible .

 

vendange2010-raisins-rouge-suivi-densite.png

 

On mesure la densité ou richesse en sucres : 13,5° !

 

Et l’aventure ne fait que commencer … toujours en douceur , le « pigeage » pour garder toujours le contact jus et parties solides (marc) .

 

Nous n’utilisons que des petites cuves ouvertes de 50 hl afin de séparer les différents sols et de faciliter le travail du pigeage. L’encuvage est réalisé par tapis. Toutes ces pratiques limitent la trituration des raisins et les goûts secs et amers.

vendange2010-raisins-rouge-pigeage.png

 

vendange2010-raisins-rouge-remontage.png

 

A ce stade, c’est la couleur du vin mais c’est encore du pur jus de fruit ….Et déjà on peut deviner des différences et des préférences entre parcelles et cuves, entre Diablerie, Mignon…. Muguette .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *