L’inspiration vient de la nature

Cette relation avec le vivant nous est familière car nos parents et nos grands parents vivaient déjà ce lien profond avec leur environnement. A la campagne, des activités comme la chasse, la pêche, la culture du potager, les cueillettes sauvages de plantes, fruits et de champignons sont des pratiques régulières.

C’est au cours de ces nombreuses sorties natures que nous développons nos sens à la beauté et l’harmonie de ses écosytèmes sauvegardés.

Aujourd’hui, nous mettons notre énergie pour recréer dans nos cultures, ces espaces naturels équilibrés et diversifiés.

« Regardez profondément dans la nature, et alors vous comprendrez tout beaucoup mieux. »

Albert Einstein
Une parcelle de vigne dans laquelle se cotoie une diversité d’arbres, de plantes et d’insectes

La vie dans le sol

Intéressons nous à tout ce petit monde, des plus petites bactéries aux vers de terre. Comme nous, ils ont quelques besoins élémentaires

  • une maison = un sol que l’on touche le moins possible
  • de la nourriture = des matières carbonnées et azotés
  • une atmosphère favorable = de l’air et pas de présence directe du soleil qui brûle tout !

Nous avons tout à gagner de cette alliance :

Moins d’énergie, d’efforts, de temps et plus de fertilité des sols !

La vie au dessus du sol

Ici nous retrouvons toutes la vie « animale », de la petite coccinelle jusqu’aux oiseaux et autres mammifères.

La présence d’une diversité du règne animal dans nos cultures atteste d’une qualité d’écosytème.

Biensur, en même temps nous devons oeuvrer à enrichir le règne végétal afin de trouver des ressources pour le règne animal. C’est un subtil équilibre qui prend forme et dans lequel ce créent de nombreuses chaines d’interdépendance.

Nous avons tout à gagner de cette alliance :

Un lieu plus harmonieux, plus agréable à vivre et une régulation des maladies et des ravageurs de nos cultures par la présence de nombreux auxiliaires !